Les livres la vie providence par Luce des Étoiles

Nibiru : fin de toute transition

 

Post-scriptum intérieur émis le 12 octobre 2018 depuis le commandeur Ashtar Sheran via Luce des Étoiles

«Ce n'est pas la proximité de la planète/comète/entité NIBIRU qui est la première cause de l'embrasement de vos volcans qui fulminent, de vos terres qui craquèlent, de vos eaux qui débordent, de vos airs qui tourbillonnent...

C'est principalement parce que votre Terre et tout son système solaire en sont là -puisque, vous-mêmes, vous en étiez là depuis ce dernier de vos millénaires... Et parce que vous en êtes encore là aujourd'hui- que Nibiru s'est rapprochée et se rapproche de vous, une nouvelle fois.

Chaque cycle reçoit depuis des éons la visite de cette sphère de vie éternelle.

Alors oui, depuis la mise en route de sa nouvelle course stellaire jusqu'à vous, une partie des événements climatiques, une partie des phénomènes solaires et une partie de certaines données inhabituelles sur les planètes de tout ce système sont, désormais, également dues à sa présence et à son interaction avec le champ de force/conscience de la ceinture de photons.

Mais cessez de vous croire irresponsables et infantilisés !

Cette planète a bien suffisamment reçu vos reproches d’une prétendue perfidie divine dont se sont bien servis et se serviront tous les pouvoirs afin de tabler sur votre ignorance et sur tous vos manquements.»

Extrait du recueil La vie providence II L'eau de feu du cœur sacré

ACHÈVEMENT PAR NIBIRU DE TOUTE TRANSITION MAJEURE

Message du 8 février 2009 via Loriel

Frères et sœurs du chœur de l’Arche d’alliance en présence de l’Ancien des Jours

Nous revenons à vous, ce jour, pour nous faire le porte-parole de ce que vous appelez Nibiru, 12e planète, planète X, planète du destin et de tant d’autres sobriquets que vous lui mettez dessus.

Mais sachez déjà que cette planète/comète/entité n’est pas la nouvelle Jérusalem et qu’elle est directement liée et reliée de manière multidimensionnelle avec l’agir du Père, et donc également avec la fée des trois jours qui est comme sa fille ou, à tout le moins, son extension féminine.

Cette planète a reçu tous les opprobres, tous les reproches d’une prétendue perfidie divine dont se sont bien servis tous les pouvoirs afin d’asseoir votre ignorance et vos manquements.

Chaque époque, chaque cycle a reçu depuis des éons la visite de cette sphère de vie éternelle (au-delà de la vie et de la mort).

Et, à chaque fois, il s’agissait d’une transition majeure pour laquelle les nouvelles connaissances et les nouveaux savoirs enseignés ont été récupérés par l’apparition de nouvelles mythologies, de nouvelles religions politiques, de nouveaux pouvoirs politiques, de nouveaux pouvoirs spirituels, de nouvelles visions du monde... dont les explications dualistes de la lumière reflétée ont eu raison de diverses façons, tout en accomplissant dans le même temps les desseins du Père. Paradoxalement, encore une fois.

De la même manière qu’il n’y a pas de nouveau message du Père, il ne peut y avoir de nouvelle mythologie, de nouvelle cosmologie, qui ne répondent pas précisément au dessein de chaque âme et de chaque Être Réel de «chacun» (pour éviter d’avoir à employer des dénominations trop personnalistes qui n’ont aucun sens dans nos dimensions).

Chaque fin de cycle a son cortège de prophètes et d’annonciateurs en tous genres qui n’ont fait que répondre aux exigences d’accomplir le choix définitif des âmes en incarnation.

Ce qui est une autre manière de dire, encore une fois, que chacun est à sa place et qu’il n’y a aucune séparation dans ce qui peut paraître contradictoire, aux oreilles seules des ignorants perdus et orgueilleux dans leur plaisir d’anges rebelles et déchus de pouvoir porter seuls leur destin, coupés du monde et de l’Univers.

Ceux qui croient en cela referont un tour de manège, et leurs rencontres/expérimentations ne font qu’accomplir les pas qu’ils ont eux-mêmes tracés dans le rêve de leur incarnation, guidés par la main tenace dans son amour infini de leur Présence invisible.

Et il en est ainsi.

Pour les hommes et les femmes de bonne volonté qui savent se réfugier dans leur foi, même s’ils n’en ont pas une compréhension ni parfaite ni partielle (Rires), eh bien, ils appellent à eux l’achèvement de leur cycle par l’alignement et l’ancrage définitif de leur point zéro absolu, qui les réveillera définitivement et leur fera immédiatement changer de plan et de dimension dans l’incarnation dans laquelle ils se retrouveront.

Mais, pour accomplir cela, afin que leur robe soit blanche aux yeux du Père -et non à vos yeux conditionnés- il leur faut l’intervention concrète qui déstabilisera tous les opposés.

Cette intervention concrète révélera tout ce qui n’est pas peu ou prou aligné, fera claquer les portes obstinément fermées au Souffle qui a frappé à leur cœur, fera jaillir des profondeurs de leur psychisme : les doutes et les horreurs terribles de leur cœur auxquels ils attachent l’importance insigne que seul leur orgueil est capable de faire dans les abysses lourds de souffrance des identifications multiples.

L’éclatement de toutes les paires d’opposés individuellement et collectivement est la mise à feu du point zéro de chacun et de tous, qui détermine seule et de manière concrète dans leur chair et leur âme si leur élection supposée est une chimère ou une réalité.

Tout le reste est bavardage et péché, pour reprendre ce terme que nous n’aimons guère du fait de ses connotations diverses morales et éthiques.

Tous les opposés, dans tous les corps de manifestation, ne peuvent qu’apparaître au grand jour de la petite lumière de la conscience projetée que la lumière reflétée permet.

Voyez-vous, il n’y a pas de jugement dernier, il n’y a pas de morale ou d’éthique, il n’y a pas de notion de justice divine ou de quoi que ce soit d’autre qui puisse faire supposer que le Père (le Divin) soit autre chose qu’amour inconditionnel, dont vous ne savez finalement que si peu de choses.

Car, si justice divine il y a, ce n’est assurément pas ce que vous pouvez en subodorer de près ou de loin… Et tant mieux, d’une certaine manière, cela évite peut-être des bavardages encore bien inutiles.

Tout votre monde est basé sur la dualité, sur le choix des âmes d’expérimenter l’unité dans des perceptions dualistes, et que seule l’identification à ces chimères vous a fait croire.

Cette dualité est partout : dans la structure de la matière, dans le fonctionnement psychique de votre pensée, dans la structure biologique de toutes formes de vie, dans les formes géophysiques de tout ce qui constitue votre merveilleuse planète...

Votre rôle en ce monde a été de vous immerger, et de vous en extraire, avec pour seuls guides votre foi et votre amour.

Ce n’est pas une école, ce n’est pas un examen, c’est un libre choix que vous avez fait il y a bien longtemps, avec des péripéties dignes des plus grands films d’aventure et de science-fiction.

Y revenir en explications en long, en large et en travers est inutile, si ce n’est ajouter de la confusion ou créer de nouvelles cosmogonies dont vous n’avez finalement pas l’utilité, et tant mieux.

L’instrumentalisation du divin est terminée : commerce des noms divins, commerce des pierres et des roches, commerce des recettes de l’amour inconditionnel et de la prospérité, commerce du bien-être et de la félicité divine, commerce des magies blanche et noire, commerce idéologique de toutes sortes qui prétend sauver les Hommes, et la terre avec.

Comme si cela suffisait pour accomplir -s’il y avait à accomplir- sa Présence!

Vous n’avez plus à vous accrocher à une quelconque vision du monde, à une quelconque nouvelle mythologie, qui prend forme actuellement pour la terre 3D à venir dont, tous, vous êtes les veilleurs et déjà, pour quelques-uns, des anciens.

Tels iront dans d’autres plans veiller sur le développement de certaines âmes dans des sphères de vie choisies. D’autres passeront à travers le millefeuille des dimensions pour aller rejoindre d’autres formes de matière et implanter le souffle divin dans des incarnations diverses… Les possibilités sont infinies!

Nos recommandations vis-à-vis de ces choses n’ont pour seul objectif que de vous réveiller à votre propre accomplissement, en respectant les choix des âmes décidées à refaire un tour de manège pour essayer de décrocher, selon elles, le pompon de l’ascension. Ni carotte ni bâton, ni récompense ni échec. Gardez bien cela en mémoire.

Ces paires d’opposés se sont ramifiées en une foultitude de choses qui ont créé le monde tel qu’il est.

Certains d’entre vous ont choisi de partir d’ici parce qu’ils ont parfaitement compris sans comprendre ce petit jeu de dupes et qu’ils ont tout simplement à faire ailleurs, tout en gardant un œil attendri pour ce plan dont ils gardent déjà une emprunte (empreinte) éternelle et une tendresse particulière.

Tout cela pour demander à ceux qui se sentent concernés de faire le deuil de cette terre, le deuil de ces hommes et femmes que vous avez chéris jusqu’au bout de votre cœur, quels que soient vos vies et vos destins respectifs.

Si certains vont assumer la transition en permettant la reconstruction de ce monde, c’est parce qu’il s’agit de leur fonction divine essentielle... Et non d’un quelconque karma ou de je ne sais quelles billevesées pour expliquer ce qui échappe à la compréhension, pour la simple raison que le simple et l’évident de la Présence ne peuvent ni s’expliquer ni être appréhendés par le complexe.

La planète Nibiru est la forme masculine de l’agir du Père, qui réveille tous les opposés en tous coins de la terre et du cœur des Hommes.

Ce n’est pas justice, ce n’est pas vindicte, ce n’est pas punition. Tout cela est faux, et vous devez bien vous garder de succomber aux charmes des prophètes de malheur ou de bonheur qui prophétisent le pire ou des lendemains glamoureux pour conserver leurs prétendus pouvoirs sur vous.

Cela est, et c’est sans doute cela qui est encore bien difficile à accepter, mais qui n’est ni passivité ni résignation infantile.

Cette planète/comète est déjà dans votre système solaire, et une partie des événements climatiques, des phénomènes solaires et de données inhabituelles sur les planètes de ce système est due à sa présence et à son interaction avec le champ de force/conscience de la ceinture de photons, dans laquelle vous êtes déjà sur la première marche. La première arche, allions-nous dire, ce qui est une métaphore tout à fait juste et opportune pour désigner ce qui se passe.

Cette planète est le support de l’action directe du Père comme les formes-pensées issues de vos Êtres sont le support des égrégores. Ce sont des images...

Cette planète/comète reste pourtant relativement invisible dans sa taille et dans l’intensité de son action.

Les astrophysiciens savent que des perturbations secouent le système solaire et affectent les mouvements d’oscillation des planètes comme si elles étaient déséquilibrées par une force inconnue. Ce qui est le cas, par un effet de résonance multidimensionnelle, en quelque sorte, dont aucune machine ne peut mesurer les effets ni l’impact.

Le mensonge sur cette planète est tellement énorme que, lorsque vous voyez le ciel, nous pouvons vous assurer que ce que vous semblez voir est feutré, est voilé par diverses choses qui vous empêchent d’apercevoir ce qui est tel quel.

Il n’est pas du tout sûr que les étoiles soient ce que vous pensez et que l’étendue du ciel soit aussi vide dans la banlieue toute proche de chez vous. Alors, accrochez-vous!

Nos recommandations visant à vous dire «ne soyez pas effrayés» ont deux objectifs majeurs : l’un, de vous conforter dans la foi de votre Présence afin d’assurer votre stabilité collective et individuelle, l’autre est de vous permettre de vous ouvrir l’esprit à d’autres réalités -autant sublimes qu’effrayantes- qui se feront inévitablement jour à vos yeux.

Et nous répétons, à nouveau, ces recommandations tout à fait capitales.

Cette planète/comète/agir du Père accomplit sa destinée, et permet aux choix définitifs des âmes de s’accomplir, quel que soit le désir du souffle de leur Présence divine ultime. Ni choix ni rejet. Ni punition ni récompense. Seulement l’amour inconditionnel, que vous percevez parfois comme étant impitoyable et grandiose dans la magnifique puissance de son humilité sublime.

Cette planète est le 3e seuil qui permet le passage, après l’acceptation par le cœur de chacun du nouvel Adam kadmon.

Le 2e seuil ne peut être révélé, étant donné qu’il s’agit d’impératifs directement reliés à vos frères et sœurs du ciel ainsi qu’à vos amis de l’intraterre.

Votre ancrage dans la foi est votre seul repère sans nom, et bien au-delà de votre compréhension et de votre savoir, qui permettra l’allumage de votre point zéro comme étant la réponse/l’accomplissement ultime et définitif aux déséquilibres extrêmes provoqués par la planète/comète/ agir du Père.

Voyez encore une fois tout cela dans son ensemble, dans l’unité de toutes choses, et non pas encore des petits bouts, ici, et d’autres, là, sans queue ni tête.

Tout est à sa parfaite et juste place. Chacun est précieux aux yeux du Père, et aucun d’entre vous ne peut être abandonné sur le bord de sa route. C’est définitivement impossible.

Suivez le Souffle qui vous habite. Rien de fâcheux ne peut vous arriver, quel que soit ce qu’il se passe.

Cessez tous combats physique, psychique et spirituel… Ce qui n’est pas allégeance et soumission mais remise de votre destinée dans les bras de votre Présence, dans l’enseignement que nous avons commencé à vous donner sur l’agir du supramental, par exemple.

La non-acceptation de l’unité de toutes choses est la base de tous les combats, quels que soient leurs niveaux d’intervention.

Cette non-acceptation ne peut qu’appeler à elle la destruction physique, voire celle de l’âme, en respectant scrupuleusement le fait que «celui qui combat par l’épée périra par l’épée». Encore une fois, quel que soit le niveau de combat envisagé.

Sachant que ne pas combattre est loin, encore une fois, d’être passivité et soumission, comme nous vous l’avions indiqué dans notre texte sur l’agir du supramental… pour ne pas nous répéter! (Rires)

Nous sommes avec vous plus que jamais.

Namaste et paix sur vous.

Redevenons simples comme des enfants.
Pas simplets. Pas des enfants.

À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache !

Élisabeth/Luce des Étoiles
Guide-interprète spirituelle (Ancienne Channel)

https://img.over-blog-kiwi.com/2/86/96/18/20190317/ob_30f997_cover-lvp-ii.jpg

ICI tous les livres La vie providence par Luce des Étoiles sur lulu.com

Merci de diffuser ce texte des livreslavieprovidence.com en son intégralité, y compris cette phrase

RETOUR VERS LE HAUT DE LA PAGE D'ACCUEIL

Les livres La vie providence par Luce des Étoiles